Catégorie : Opportunités

7 trucs pour prendre un risque calculé.

Prendre un risque calculé, c’est évaluer qu’un pari en vaut la peine parce que les conséquences d’un échec ne surpassent pas les récompenses d’un succès. Cela implique de prendre une décision dans des conditions incertaines où l’information à votre disposition n’est pas exhaustive. Déjà des sueurs froides juste à lire cette définition? Voici quelques trucs pour mieux y parvenir.

Achat d’actions vs achat d’actifs

Lorsque nous achetons une entreprise, nous pouvons acheter les actions de la compagnie ou les actifs. En achetant les actions, nous devenons propriétaire de l’ensemble du passé légal de l’organisation. Il est possible d’acheter l’ensemble des actifs ou seulement certains. Par exemple, nous pourrions acheter que les actifs intangibles tels que le nom et le branding ou bien acheter des actifs tangibles tels que de l’équipement ou de l’inventaire.

Quels sont les bénéfices de reprendre une entreprise existante?

Il est beaucoup moins risqué d’acheter une entreprise déjà en opération que de financer un plan d’affaires qui présente une entreprise qui pourrait éventuellement marcher. Au Québec, environ 38 000 entreprises n’ont pas de relève. Pourtant, le gain en capital sur la vente d’une petite entreprise est net d’impôt. Cette exonération d’impôt, qui monte jusqu’à 836 000 $, est tellement intéressante que plusieurs entrepreneurs cédants aident les repreneurs en finançant l’achat de leur entreprise.

Comment évaluer une idée?

Vous avez une idée de produit ou de service en tête. Maintenant, il faut évaluer l’idée objectivement avant de consacrer du temps et des ressources précieuses dans le projet. Quelles questions devriez-vous vos poser ? Quels les critères prendre en compte ? Apprenez à reconnaître les bonnes idées en affaires.

Comment définir une opportunité d’affaires?

Répondez-vous à un besoin réel chez vos clients ? Sont-ils prêts à payer pour la solution ? Et, sont-ils nombreux ? Si ce n’est pas le cas, il faudra songer à modifier votre offre. Il est impossible d’influencer les besoins des clients. Concentrez-vous sur des besoins existants. Apprenez à définir et reconnaître une opportunité d’affaires.

Quoi savoir sur le concept des franchises?

Avant d’envisager vendre des franchises de votre restaurant ou de votre commerce de détails, vous devriez opérer une première succursale et lui faire connaitre un grand succès. Ensuite, ouvrir de nouvelles succursales vous forcera à développer un nouvel ensemble de compétences. Puis, vous serez prêts à vendre des franchises et à diriger des gens qui dans l’âme sont un peu rebelles.

Doit-on écouter le marché ou notre instinct?

Le marché a toujours raison. Vous devez toujours l’écouter. Afin d’augmenter vos chances de connaitre du succès en développant un nouveau produit, soyez à l’écoute des besoins non-comblés des consommateurs et tentez de développer un produit adressent ces besoins. Puis, afin de réellement tester votre produit, développez une offre pour laquelle les consommateurs seront prêts à payer pour se la procurer.

Quelle est la distinction entre une opportunité et une diversion?

Une opportunité est une occasion d’accélérer le développement de son entreprise vers la réalisation d’un objectif établi. Il est important de bien se questionner sur l’objectif à atteindre pour prendre de bonnes décisions en cours de route, mais il est aussi nécessaire de parfois se questionner sur ce grand objectif afin de valider qu’il s’agisse encore de la bonne orientation pour votre projet.

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus