Trucs et conseils

Comprendre l’impact des taux préférentiels

Les taux préférentiels des banques ont un impact important sur les finances des individus et des entreprises; conséquemment, sur le marché de l’économie en général. Comprendre leur fonctionnement peut donc vous aider à mieux prévoir vos stratégies d’affaires.

Un taux préférentiel, c’est quoi?

Il s’agit du taux d’intérêt que les banques commerciales offrent à leurs clients les plus solvables. Chaque institution financière décide de son propre taux préférentiel sans égards aux autres, mais force est de constater qu’ils sont souvent très semblables. 

Le taux préférentiel devient une base pour évaluer les intérêts demandés sur les prêts à taux variables et les marges de crédit. Par exemple, le taux de votre prêt commercial pourrait être établi ainsi : taux préférentiel + 3 %. Ce qui veut dire que si le taux préférentiel de votre banque est de 3,5 %, le taux d’intérêt de votre prêt sera à 6,5 %. 

Comment les taux préférentiels sont-ils déterminés?

Le taux préférentiel est lié au taux cible de financement à un jour de la Banque du Canada, aussi appelée taux directeur.

Le taux directeur est fixé par la Banque du Canada. C’est sur lui que s’appuient les banques commerciales pour se prêter de l’argent entre elles sur une journée. En effet, les institutions financières s’échangent constamment des sommes pour satisfaire les besoins de leurs clients. À la fin du jour, elles doivent équilibrer leur compte. Pour y arriver, elles peuvent avoir recours à des emprunts sur une journée. 

C’est à partir de cela que les banques vont établir à quel taux elles peuvent prêter à leurs propres clients.

Pourquoi la Banque du Canada fait-elle varier ce taux?

La Banque du Canada a différentes fonctions. Elle doit, entre autres, émettre des billets, prêter de l’argent aux institutions financières et maîtriser l’inflation. Sur ce dernier point, la cible de la Banque du Canada est de 2 %, une augmentation des prix qui, selon elle, serait optimale pour que l’économie croisse de manière ordonnée et prévisible.

Le principal outil que possède la Banque du Canada pour y arriver est le taux directeur qui lui permet de jouer sur la demande pour les biens et services. En accroissant, la Banque du Canada souhaite ralentir les dépenses des ménages et des entreprises afin que l’envolée des prix se rétracte. À l’inverse, si l’économie a besoin d’un peu de jus, elle le diminue de manière à rendre le financement plus accessible.

Ce que les taux préférentiels signifient pour votre entreprise?

En vérité, vous obtiendrez rarement le taux préférentiel tel quel, mais c’est certainement une base sur laquelle négocier. Lorsque celui-ci est bas, c’est un bon moment pour prendre de la dette et faire des investissements. Comme il est difficile de prévoir l’évolution du taux directeur avec précision, mieux vaut vous assurer être capable de payer vos dettes si celui-ci venait à grimper d’un ou deux points de pourcentage.

Parce que la première conséquence de l’augmentation du taux préférentiel sur votre entreprise est le taux d’intérêt que vous devez payer sur vos prêts. Si certains de ceux-ci sont à taux variables, vous verrez vos versements s’accroître sans pour autant accélérer le remboursement du capital. C’est pourquoi une bonne stratégie lors d’un endettement est de prendre certains prêts avec des taux variables et d’autres à taux fixes, ce qui répartit le risque.

N’oubliez pas que vous ne serrez pas les seuls à sentir l’impact d’une telle hausse. Les ménages et les compagnies ayant également des dettes, dont des prêts hypothécaires à taux variables, devront probablement diminuer leurs dépenses (après tout, c’est l’objectif de la manœuvre). Lorsque la consommation au détail diminue, la plupart des secteurs d’activités finissent par en pâtir. Les effets de la hausse peuvent prendre un certain temps à se faire sentir. Aussi méfiez-vous : même si les choses semblent aller rondement dans les premiers mois suivants des augmentations importantes, un ralentissement est imminent. Mieux vaut s’y préparer adéquatement.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires