vidéos

Achat d’actions vs achat d’actifs

Lorsque nous achetons une entreprise, nous pouvons acheter les actions de la compagnie ou les actifs.

Acheter des actions de l’entreprise

En achetant les actions de la compagnie, nous devenons propriétaire de l’ensemble du passé légal de l’organisation.

Avantages

De façon générale, pour l’acheteur, les avantages à procéder par l’achat d’actions de l’entreprise sont rares. Le plus grand avantage est au niveau du prix d’achat de l’entreprise qui sera habituellement plus bas puisque l’acheteur n’indemnise pas le vendeur pour l’impôt supplémentaire qu’il doit payer.

Les frais reliés à la préparation de la transaction sont également moins élevés que pour l’achat d’actifs de l’entreprise.

Il existe également certaines exemptions intéressantes au niveau fiscal, dont notamment celle sur la vente des actions d’une petite entreprise exploitée activement.

Inconvénients

La responsabilité de l’acheteur est immense : il prend possession de l’entreprise telle qu’elle est, avec ses créanciers, ses contrats en vigueur et la responsabilité des actions passées de la compagnie.

Il est souvent difficile d’évaluer correctement le prix des actions.

Acheter des actifs de l’entreprise

Il est possible d’acheter l’ensemble des actifs ou seulement certains. Par exemple, nous pourrions acheter que les actifs intangibles tels que le nom et le branding. Nous pourrions aussi acheter des actifs tangibles tels que de l’équipement.

Avantages

La responsabilité de l’acheteur est beaucoup moindre que lorsqu’il achète les actions de la compagnie. Il ne continue pas l’entité juridique de son vendeur.

L’acheteur n’est pas lié par des contrats conclus entre le vendeur et ses créanciers, à l’exception que les actifs acquis aient des hypothèques.

Contrairement à l’achat d’actions, l’achat d’actifs est amortissable dans le temps.

Il est possible d’acheter qu’une partie des actifs.

Inconvénients

Il est primordial de procéder à une vérification diligente avant de conclure la vente. Ce processus est parfois long et onéreux.

L’acheteur doit s’assurer que les actifs qu’il achète ne sont pas hypothéqués et que tous les impôts et taxes ont été dûment acquittés par le vendeur.

Pour le vendeur, la vente d’actifs sera probablement considérée comme un gain en capital. L’exemption pour la vente d’actions de petite entreprise exploitée activement n’est pas applicable dans cette circonstance.

Vous apprécierez également : Les 3 chapeaux

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Vidéo

Grande discussion – Rodolphe Barrere

Rodolphe Barrere a co-fondé Potloc, une entreprise spécialisée dans les études consommateurs via les réseaux sociaux, qui utilise sa propre technologie d’échantillonnage pour interroger tout type d’audience, à l’échelle d’un quartier ou d’un pays.

En voir plus »
Vidéo

Grande discussion – Elisabeth Rioux

Avec 1,7 million d’abonnés, Elisabeth Rioux est une influenceuse québécoise. Elle a bâti et continue de développer un empire international avec son entreprise Hoaka. Dès la 1ere année, elle connait un chiffre d’affaires de plus d’un million de dollars en vendant ses maillots de bain.

En voir plus »
Trucs et Conseils

Dividende ou salaire, telle est la question.

Tous les entrepreneurs se la posent. La possibilité de se payer en dividende ou en salaire est un levier fiscal qui permet d’optimiser sa situation financière, alors pourquoi s’en passer? Le salaire est avantageux si vous voulez avoir un revenu stable. Le dividende est avantageux si vous ne souhaitez pas payer de charges sociales. Que faire?

En voir plus »

Merci à nos partenaires

Évènements

Mer 10