Trucs et conseils

Comment me préparer à acheter une entreprise ?

Acheter une entreprise ne se fait pas sur un coup de tête. C’est une transaction qui aura de nombreuses répercussions sur vous et (le cas échéant) votre équipe. Au-delà des chiffres, du financement et du modèle d’affaires, qui sont évidemment essentiels, il faut aussi savoir se préparer mentalement afin de réussir la plus belle entente possible.

Pourquoi souhaitez-vous acheter une entreprise?

Pour vous aider à y voir plus clair, faites un plan stratégique. Il s’agit d’une réflexion qui évalue votre situation présente et qui vous force à imaginer où vous voulez être dans quelques années. En estimant vos forces et faiblesses tout en précisant votre vision pour l’avenir, vous pourrez mieux comprendre les actions à faire pour atteindre vos objectifs. 

Maintenant que vous y voyez plus clair, est-ce que l’achat d’une entreprise est toujours la meilleure solution? Si c’est le cas, jauger les conséquences qu’aura cet achat sur vous et votre équipe. Non seulement le processus menant à l’achat représentera une charge de travail supplémentaire, mais la transition et l’intégration de la nouvelle entité amèneront assurément son lot de complications. Assurez-vous d’avoir les bonnes ressources à votre disposition pour y arriver.

Il faut maintenant la trouver. 

L’une des premières choses à faire — lorsque la décision de vous porter acquéreur d’une nouvelle entreprise est prise — est de trouver des professionnels chevronnés pour vous accompagner dans ce processus. Ils vous empêcheront de commettre bien des erreurs.

Ensuite, dénicher votre perle rare risque d’être complexe. Votre planification stratégique devrait vous avoir apporté une réflexion sur ce que vous cherchez. Par exemple, vous devriez avoir une idée assez claire des éléments suivants :

  • Le type d’entreprise
  • Son emplacement géographique
  • Les compétences que doit posséder l’équipe en place
  • Ses pratiques, sa marque, sa réputation
  • Le type de culture d’entreprise compatible avec votre vision

Faites d’abord savoir à votre réseau ce que vous recherchez. Vous pouvez aussi approcher un courtier. Comme pour tous les professionnels, prenez le temps de bien le choisir et de vérifier ses antécédents. Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez faire une recherche « passive », ce qui veut dire que vous exprimez vos désirs à différents courtiers. Ceux-ci vous mettront sur une liste d’acheteurs. Si une occasion se présente, ils vous le diront. Il est aussi possible de faire une recherche active. Dans ce cas, le courtier, et vous, pouvez passer à travers les affichages d’entreprises à vendre pour en trouver une qui vous sied.

Vous ne trouvez toujours pas? N’hésitez pas à prendre le téléphone et appeler des propriétaires des sociétés qui ne sont pas sur le marché, mais qui correspondent à ce que vous cherchez. Vous pourriez être surpris du nombre d’entrepreneurs prêts à vendre si vous arrivez avec la bonne offre.

Lorsque vous avez déniché votre coup de cœur, il faut effectuer les vérifications nécessaires.

Ne lésinez pas sur la diligence responsable : elle vous coutera beaucoup moins cher qu’une mauvaise affaire. Un•e expert•e en évaluation d’entreprise vous permettra d’analyser la compagnie à acheter. Il n’y a pas une seule façon de juger sa valeur, aussi n’hésitez pas à lui demander de s’intéresser aux variables qui pourraient avoir le plus d’impact sur l’atteinte de vos objectifs.

S’il est évident que vous souhaiterez vérifier le bilan, les actifs et les conditions du marché, n’oubliez pas d’estimer certains paramètres immatériels comme la motivation de l’équipe en place, la dépendance envers certains employé•es clés, le rôle que prenait le propriétaire, etc. Essayez de comprendre l’entreprise en tant qu’entité et non seulement comme une machine plus ou moins bien huilée. N’oubliez pas que vous aurez à intégrer cette entreprise comme patron•ne ou encore la faire fusionner avec votre société existante. Un processus qui se planifie et qui peut, malgré tout, réserver bien des surprises.

Ça y est, vous êtes prêt à acheter! 

Il ne reste qu’à trouver le financement et arriver à un accord. Ce genre de transaction peut être stressante pour vous, mais aussi pour le vendeur. Celui-ci a parfois passé de très nombreuses années à bâtir sa société, à la sueur de son front, ce qui peut nuire à la négociation.

Du coup, essayez de garder la tête froide et concentrez vous à respecter votre budget. Payer trop cher diminuera le retour sur votre investissement et générera une pression inutile sur vous et votre équipe.

Article qui pourrait aussi vous intéresser : Comment faire une fermeture d’entreprise

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus