vidéos

Grande discussion – Jean Boulet – #15

On discute avec M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale des différentes mesures mises en place par son ministère durant cette période Covid.

Découvrez plus d’informations sur le programme d’actions concertées pour le maintien en emploi (PACME). M. Boulet en profite pour faire le point sur la situation actuelle de la relance économique. Et il répond aux questions de José, Marie, Rémi, Isabelle et de plusieurs autres entrepreneurs. 

On adresse notamment les questions suivantes :

  • Dans le post-COVID, la pénurie de main d’oeuvre sera-t-elle encore une priorité de son ministère? Et quels sont leurs plans pour l’adresser?
  • Comment promouvoir le développement des contenus de formation en ligne québécois?
  • Quels sont les délais de réponse auxquels on doit s’attendre?

À la question de François concernant une liste des promoteurs collectifs qui permettra aux travailleurs autonomes ou aux entreprises avec peu ou pas de salaires d’accéder au programme :

Bonjour François,

Je vous remercie pour cette question ô combien pertinente! Le contexte pandémique nous pousse à nous ajuster, à nous adapter et j’oserais dire à nous améliorer. Nous avons ainsi découvert certaines petites lacunes, dont l’absence d’une référence claire concernant les promoteurs collectifs.

La Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) a dressé une liste des promoteurs collectifs.

 Je veux réitérer le bienfait des formations données sous le volet promoteurs collectifs : grâce à la centralisation de la demande et à la force du nombre, ce type de formation permet de rejoindre et de former un bien plus grand nombre de travailleurs et ce à un coût bien moins élevé.

Je crois qu’il s’agit là d’une clé pour aider un nombre plus important d’entreprises à faire face aux turbulences économiques que nous connaissons.

Ou encore à la question de Diane qui se demande s’il est possible d’inscrire plusieurs employés avec des besoins de formation différents sur une même demande.  Voici la réponse :

Bonjour Diane,

Absolument ! Lorsque vous complétez votre demande, celle-ci peut être détaillée pour chaque poste si des besoins différents sont reconnus pour chaque poste.

Vous n’avez qu’à soumettre les différents plans de formation lorsque vous complétez votre demande et nos équipes travailleront avec vous pour le remboursement des salaires et des dépenses admissibles pour chaque formation.

 Je précise également qu’il n’est pas nécessaire de déposer une demande pour chaque formation, mais bien une seule demande qui contient les différents projets de formation.

Chez alias, nous sommes convaincus de l’importance de l’apprentissage continu pour le développement et la pérennité des entreprises. Pas étonnant alors qu’on ait tous applaudi quand on a vu que l’une des stratégies du gouvernement québécois pour assurer la relance était de miser sur la formation.

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à plus de 30 guides d'aide

Continuez votre lecture

Vidéo

Qu’est-ce que ça implique d’être nommée CEO d’une entreprise?

Il est très important pour un entrepreneur d’être conscient, objectif et franc par rapport à sa propre position, à ses compétences et à son capital du bonheur. L’entrepreneur doit prendre les décisions qui s’imposent pour son bien être personnel et pour le bien être de son entreprise. Plusieurs entrepreneurs ont réussi à mener leur entreprise au prochain niveau en embauchant un directeur général.

En voir plus »
Trucs et Conseils

Qu’est-ce qu’une bonne dette?

Les dettes. Peu d’entrepreneurs se vantent d’en avoir. Certains vont jusqu’à en faire une fixation : ils cherchent à éviter d’en contracter à tout prix. Souvent avec raison : un endettement mal géré peut s’avérer une faille importante pour une compagnie et pourrait la mener à la faillite. Pourtant, cela demeure un moyen efficace de financer sa société et peut même être une bonne chose.

En voir plus »
Vidéo

Les anges financiers : une solution de financement

Michel Lozeau et Serge Beauchemin, deux anges financiers actifs au sein du réseau d’Anges Québec, démystifient le financement auprès d’anges financiers. Pour qu’un projet soit intéressant pour un ange financier, il doit comprendre les 3 éléments suivants : Il y a un problème réel et de grande taille à régler dans la société; l’entrepreneur offre une solution qui répond à ce problème et finalement, il y a un potentiel de faire de l’argent avec ce projet.

En voir plus »