vidéos

Glossaire d’affaires

Quelle est la différence entre EBIDA et BAIIA?

C’est exactement la même chose : le premier est en anglais et le deuxième est en français. L’EBIDA est l’acronyme utilisé pour « Earnings Before Interest, Depreciation and Amortization ». En français, on emploie le terme BAIIA pour « bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements ».

Plusieurs experts financiers ne jurent que par le BAIIA lorsqu’ils doivent évaluer la situation financière d’une entreprise lors d’un achat, d’un financement, ou afin de fixer un prix à une transaction.

Le BAIIA se retrouve à l’état des résultats. Il est constitué de sont tous les revenus moins les dépenses et ce, avant les intérêts, les frais d’amortissements et les impôts.

Nous excluons ces trois aspects puisqu’ils sont propres à chaque organisation. En effet, certaines organisations ont des conditions particulières qui pourraient faire en sorte qu’une année elles ne paieraient pas d’impôt, notamment dû à une perte d’une année antérieure. Les frais d’intérêts sont contextuels au détenteur des actions. Un acheteur pourrait avoir des conditions de crédit et de capital qui ferait en sorte que les intérêts soient bien différents de ceux de l’actionnaire précédent. Finalement, les frais d’amortissement peuvent être calculés de différentes façons et ne sont pas liés nécessairement à vos opérations. Nous pourrions aussi décider de changer l’équipement en place.

Tous les entrepreneurs doivent maitriser les concepts de base du milieu des affaires dont le BAIIA, le « PNL », le « cash flow », le flux de trésorerie, le « balance sheet », le bilan, l’état des résultats.

Le bilan

Le bilan, aussi connu sous le terme de « balance sheet », est une photo prise à une date précise de notre entreprise. Il regroupe tous les actifs, les passifs et les capitaux propres de l’organisation.

Les actifs

On retrouve des actifs à court, à moyen et à long terme. Parmi les actifs à court terme, on retrouve l’encaisse, les comptes à recevoir et les stocks. Les actifs à moyen termes pourraient être des placements. Quant aux actifs à plus long terme, on y retrouve souvent les terrains et les bâtiments détenus par l’organisation.

Les passifs

Les passifs constituent l’ensemble des dettes de l’entreprise. On y retrouve notamment les comptes fournisseurs, les dettes aux actionnaires et les impôts à payer.

Avoir des actionnaires ou Capitaux Propres

Dans cette catégorie, on retrouve les investissements des actionnaires pour acheter du capital action ainsi que les bénéfices non répartis.

L’état des résultats

L’état des résultats, aussi appelé le « PNL » (Profit and Loss report), fait état de vos revenus et de vos dépenses pour une période donnée. De façon plus détaillée, on y retrouve tous les revenus moins les charges (dépenses occasionnées) pour une période déterminée. La différence entre les deux s’intitule le bénéfice ou la perte d’exploitation. Celle-ci apparaitra sur une ligne de votre bilan.

L’état du flux de trésorerie

Aussi connu sous le terme de « cash flow report », ce rapport permet de comprendre où vous en êtes au niveau des liquidités dans le temps pour une période données.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus