vidéos

Comment utiliser son instinct en croissance?

Avoir de l’instinct ne veut pas dire qu’on doit l’utiliser tout le temps pour prendre des décisions importantes en affaires. En particulier, vous devriez ignorer votre instinct pour toutes les décisions qui ont rapport aux chiffres. Découvrez de quelle façon votre intuition peut devenir utile en croissance.

Croissance objective vs Croissance intuitive

On veut distinguer la chance de la conséquence réfléchie.

Quand on arrive sur un nouveau marché, il y a des gens qu’y vont juste vouloir essayer le produit. Ce n’est pas un gage de bon succès.

Cette première commande d’essai là n’est pas représentative des prochaines. Vous pourriez prendre une décision appuyée sur des informations complètement erronées.

Disons que j’ai un succès monstre à faire tester mon produit une première fois. J’ai eu une bonne intuition. J’ai suivi mon instinct. Je décide donc d’ouvrir un deuxième et un troisième magasin. La première année peut être acceptable. Le risque est de constater que très peu de clients reviennent la deuxième année. Malheureusement, je me suis engagé si rapidement que je n’ai pas considéré les bonnes informations avant de prendre ma décision. Un après l’autre, l’aspect de nouveauté disparaît et les magasins échouent.

C’est ce qui arrive quand on essaie de croître intuitivement plutôt qu’objectivement.

Utiliser son intuition

C’est vrai que l’instinct est un outil puissant en affaires pour prendre des décisions, mais pas les décisions relatives aux chiffres et aux données financières.

L’instinct, l’intuition est utile quand vient le temps de prendre des décisions sur les gens que vous rencontrez. Vous avez surement déjà eu cette impression en rencontrant quelqu’un : je dois me tenir loin de lui/elle. C’est votre cerveau et votre inconscient qui met en commun votre vécu pour vous permettre d’identifier des red flags. On s’est déjà fait avoir par le passé, on reconnaît facilement les signes subtils qui reviennent.

En affaires, l’intuition ne fonctionne pas ainsi. Ce n’est pas une décision qui peut être prise en 15 secondes. Prenez le temps d’analyser vos chiffres et vos positions. Posez les bonnes questions pour identifier la source de votre succès et soyez objectif dans la quête de réponse. Demandez à quelqu’un d’autre de faire le questionnement si vous craignez d’être trop impliqué pour répondre objectivement.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus