Trucs et conseils

Préparer un transfert d’entreprise

Créer une compagnie qui va bien, ça veut aussi dire qu’un jour, on devra la céder. Pour bien réussir cette étape, mieux vaut s’y préparer adéquatement.

1) Ne soyez pas à la dernière minute

Vendre une société, ce n’est pas aussi simple que de se départir d’une voiture usagée. Il faut donc y mettre le temps. Généralement, un transfert d’entreprise prend de deux à huit ans. 

Autrement dit, quand vous commencez à y penser, il faut agir. Cela vous permettra de mettre en place une structure flexible qui rendra votre compagnie attirante. Vous aurez également le loisir de réfléchir aux menus détails afin de maximiser les bénéfices de ce transfert.

2) Ayez des objectifs en tête

Pourquoi céder votre entreprise? Est-ce pour prendre votre retraite, assurer le maintien des conditions de vos employés ou souhaitez-vous voir vos enfants poursuivre l’aventure familiale? Vous retirerez-vous tout de suite ou dans quelques années seulement? Vos réponses influenceront certainement ce que vous attendez de cette transaction.

Il y a deux grandes questions que vous devez régler rapidement:

La valeur réelle de l’entreprise

Vous avez l’impression d’avoir créé beaucoup de valeur, mais est-ce le cas? Pour le savoir, faites affaire avec des évaluateurs professionnels qui vous donneront l’heure juste. Le montant vous semble un peu décevant? En étant à l’avance, il est encore possible de travailler pour rendre votre société plus intéressante et maximiser vos bénéfices.

Vos besoins financiers après la vente

Si vous prenez votre retraite, vous devez avoir une idée du train de vie que vous désirez avoir et pour combien de temps. Peut-être souhaitez-vous obtenir un fort capital pour lancer une nouvelle affaire? Encore une fois, cela affectera votre positionnement quant à la vente.

3) Établir un plan

À qui souhaitez-vous céder votre entreprise? Cela peut-être à un employé déjà en place ou à un membre de la famille (ou aux deux, on parlera alors d’un transfert mixte). Ce pourrait être aussi un repreneur extérieur ou encore une autre compagnie qui absorbe la vôtre. Chaque type de transmission a un impact sur l’atteinte de vos objectifs. 

Dans le cas d’une relève, lorsqu’elle est identifiée, évaluez si elle a toutes les compétences nécessaires pour diriger votre entreprise. Différents moyens peuvent être utilisés pour que cette personne désignée acquière ces habiletés, que ce soit par le mentorat, la formation ou un partenariat. Encore une fois plus vous serez à l’avance, plus les chances que votre successeur soit prêt à votre départ définitif sont grandes.

Vous pourrez ensuite mieux planifier le déroulement du transfert. Pensez chaque étape : l’annonce aux employés, aux clients, le processus exact de passation des pouvoirs. Négociez un échéancier clair qui comble aussi bien que possible vos attentes et celles de votre repreneur.

4) Ficeler le financement

Bien que cette étape soit la dernière sur notre liste, il est évident qu’elle vous accompagnera tout au long du processus de cessation. Ce n’est pas que le problème du repreneur. S’il est parfois possible que ce dernier soit en mesure de se financer entièrement grâce à ses ressources personnelles ou à des prêts, vous aurez souvent à mettre la main à la pâte. Ce peut-être en laissant un solde sur le prix de vente (qui vous est remboursé selon un échéancier avec intérêts) ou en recevant des dividendes, voire un salaire, pendant un certain temps. Il y a plusieurs moyens d’arriver à une entente. Si vous avez trouvé le bon repreneur, n’hésitez pas à être créatif.

Ça y est, le processus de transfert est bien entamé. Il ne reste qu’une chose à laquelle vous préparer : lâcher prise. Après avoir passé une vie à bâtir une société, c’est plus difficile à faire qu’on peut le penser, surtout si vous avez toujours un pied dans l’entreprise. C’est pourtant nécessaire, à la fois pour vous et pour votre repreneur. Vous y préparer ne peut pas nuire!

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Trucs et Conseils

Quand procéder à l’embauche d’une ressource?

Prendre la décision d’ajouter une personne dans son entreprise n’en est pas une aussi facile qu’elle le semble. Recruter, former et verser un salaire et des avantages sociaux requiert temps et argent. Savoir que l’on peut payer le salaire et les avantages indique uniquement que l’on a la possibilité d’embaucher, et non pas que l’on doit embaucher.

En voir plus »

Merci à nos partenaires