Trucs et conseils

Comment encourager et cultiver l’initiative dans l’organisation?

Une équipe ayant de l’initiative est une double-bénédiction pour un entrepreneur. D’abord, cela lui permet de gagner du temps en évitant beaucoup de microgestion. Ensuite parce que les employés qui agissent de leur propre chef se sentent compétents et valorisés, ce qui améliore leur satisfaction par rapport à leur travail.

Il faut comprendre que les gens autonomes sont confiants. Pour l’être, ils doivent savoir où ils s’en vont et les limites de ce qu’il leur est permis de faire. Ils doivent pouvoir compter sur leurs collègues. Enfin, ils doivent pouvoir se tromper et apprendre de leurs erreurs.

Il est donc important de bien leur communiquer les objectifs et les valeurs de votre entreprise. Quand les gens comprennent la nature de leur mission, il leur est beaucoup plus simple de se responsabiliser par rapport à celle-ci et de faire de bons choix. Les valeurs de votre organisation font figure de phares qui les guident dans leurs actions.

Se sentir compétent est une base essentielle pour être en mesure d’agir de son propre chef. Cela donne confiance en ses moyens, mais permet aussi d’avoir de meilleurs réflexes décisionnels. Ainsi, rendez toute information pertinente facilement accessible et n’hésitez pas à former vos employés en ayant leur autonomie comme objectif.

Soyez à l’écoute de votre personnel. Connaissez leurs forces et faiblesses et invitez-les à être proactifs dans les domaines qu’ils maîtrisent particulièrement bien. Ceux-ci doivent se sentir épaulés et à l’aise de poser une question en cas de doute. Aussi, ils pourraient vous indiquer comment certains processus nuisent à leur libre arbitre.

Une culture de l’initiative dans une entreprise n’est pas l’affaire d’un individu, mais d’un groupe. Les membres d’une équipe autonome s’entraident. Si vos employés se font confiance et ont à cœur le bien-être de chacun, ils seront en mesure de compter les uns sur les autres. Investissez pour créer une troupe solidaire, capable de se serrer les coudes sans que vous ayez à intervenir. Quelqu’un se portant spontanément volontaire pour remplacer un collègue ou qui obtient la réponse à sa question de son voisin de bureau représentent des gains de temps nets pour vous.

Enfin, assurez-vous de générer une ambiance de travail exempte de peur. Si vous et vos gestionnaires ne faites que souligner les erreurs, vos gens vont rapidement cesser de prendre des risques pour fuir les représailles.

Au contraire, une atmosphère positive où les impairs sont autorisés, tant qu’on en tire des leçons, s’avère plus efficace. Effectuez des rétroactions constructives en groupe. Cela vous permettra d’en extraire un maximum d’apprentissages et d’éviter que d’autres répètent certaines méprises.

En résumé, pour que vos employés en viennent à être plus autonomes, travaillez à bâtir la confiance des individus envers eux-mêmes, leur équipe et votre organisation.

En misant sur ces trois piliers, vous couvrez les bases pour que la prise d’initiative devienne une seconde nature dans votre société. Cela aura des effets positifs sur votre administration, mais aussi sur votre marque d’entrepreneur. Sentir qu’on est compétent et qu’on peut faire une différence est un sentiment recherché par de nombreux salariés.

Lire l’article en lien : Comment la culture d’entreprise peut-elle mobiliser les talents ?

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus