Trucs et conseils

4 pièges à surveiller lors de votre croissance

Vous avez enfin pris une vitesse de croisière, vous sortez le nez du démarrage et la croissance des ventes est au rendez-vous. Vous pensez que les plus gros défis sont derrière vous. Attention, chaque étape de la vie d’une entreprise comporte des pièges. Il faut toujours rester vigilant. En voici quatre qui sont à faire attention lors de cette étape de forte croissance.

1. Gérer vos chiffres

Dans la turbulence générée par la croissance, il se peut que la tentation soit forte de négliger un peu le temps que vous mettez à gérer vos finances et votre comptabilité. Pas le temps ! Trop souvent, je parle à des entrepreneurs qui n’ont aucune idée ou une idée vague de leurs résultats financiers.

La croissance, c’est un moment critique pour suivre de façon rigoureuse la gestion de vos affaires, chaque jour, chaque semaine, chaque mois.

Si vous êtes de ceux qui faites tout, c’est le temps de vous trouver quelqu’un qui va faire votre tenue de livre de façon solide en temps régulier et continue.

Le cash-flow est le plus grand défi de la gestion de croissance. Même si les ventes sont au rendez-vous, l’argent ne rentre pas nécessairement au même rythme que les dépenses. Si vous n’êtes pas bien à l’affut de votre fonds de roulement, vous pouvez vous faire surprendre par un manque de liquidité. Quand ça arrive, c’est souvent la panique.

Établissez avec la personne qui gère votre comptabilité un tableau de bord qui va inclure les principales données comptables à suivre à chaque semaine incluant la prévision de votre fonds de roulement sur au moins trois mois.

2. Restez connecté sur le marché et vos clients

Tout bouge vite. En gardant les yeux fixés sur vos défis de croissance, vous pouvez vous déconnecter de deux éléments importants : le marché et vos clients.

Le marché change rapidement. Il faut vous assurer de garder une constante veille stratégique des changements, des nouvelles opportunités et menaces. Vous devez maintenir votre capacité à rester agile.

Surprise ! Vous êtes maintenant sur le radar de vos concurrents. Ils vont réagir et s’ajuster à votre offre. Vous devez pouvoir répondre à cette compétition qui va tenter de vous mettre des bâtons dans les roues. Vous devez continuer à développer, à innover et à maintenir vos efforts de développement des affaires pour garder votre place dans le marché.

Vous avez travaillé très fort pour aller chercher ces clients qui vous ont aidé à sortir de la phase de démarrage. En cette phase d’émergence, c’est important que vous gardiez un contact continu avec vos clients-clés. Ils doivent sentir qu’ils sont encore importants à vos yeux. Vous devez rester connecté sur leurs besoins.

3. Quotidien vs Planification

La gestion de croissance amène chaque jour de nombreux défis et imprévus. Un vieil ami entrepreneur disait « tu doubles la business, tu quadruples les problèmes ».

À travers la gestion des défis et des crises, il vous faut garder du temps pour continuer à voir loin. C’est essentiel que vous travailliez sur votre business et non juste dans votre business.

Développez-vous des outils pour bien coordonner tant la gestion du quotidien que celles des projets de croissance. Priorisez. Il existe plusieurs outils en ligne, simples et accessibles. Utilisez ce que vous voulez mais surtout soyez rigoureux dans la gestion de votre temps. Bien planifier vous sauvera bien des problèmes et des crises futurs. Cela vous permettra de voir plus loin au lieu de toujours être en mode de réaction.

4. Vous !

En croissance, plusieurs vous guettent vous personnellement.

La dépendance au fondateur est un des plus grands pièges. Cela amène l’entreprise dans un cul-de-sac où tout passe par le propriétaire. Vous risquez de devenir vite le plafond de votre entreprise. Embauchez les bonnes personnes. Déléguez rapidement les tâches à faible valeur. Valorisez vos gens. C’est la clé pour préparer le prochain futur.

Attention à la fatigue. La croissance, ça vous aspire. Ça demande du temps et de l’énergie. À vouloir tout faire, vous risquez de vous épuiser. Et le manque d’énergie et la fatigue augmentent le risque de prendre de mauvaises décisions. Ne jouez pas au héros. Prendre du temps pour vous est essentiel pour avoir l’esprit clair, et pour pouvoir prendre du recul essentiel à la gestion de croissance. Faites-le maintenant.

Lire l’article en lien : Petit deviendra grand : les défis de la croissance par acquisition

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus