Trucs et conseils

2021 : année de la résilience

at de fait, il n’y a qu’un mot qui vient en tête : résilience.

La bonne nouvelle, c’est que les entrepreneurs d’ici semblent particulièrement aptes à résister aux assauts de la pandémie. Deux professeurs de l’école de gestion de l’UQTR ont trouvé que les Québécois ont été relativement nombreux à dénicher de nouvelles occasions d’affaires pendant la crise sanitaire (48,5 % d’entre eux, selon le Global Entrepreneurship Monitor), ce qui leur donne la 5e place au monde!

La résilience, c’est comme le talent : on en a plus ou moins à la naissance, mais il faut surtout travailler pour la développer. La pandémie aura été un test pour bien des compagnies. Le stress engendré aura montré des failles à la fois dans les structures des sociétés, mais aussi chez les humains qui les dirigent. Il faut en tirer des leçons pour en sortir plus fort.

Pour les entreprises :

1. Passer au numérique

La pandémie a montré à quel point le virage numérique peut être avantageux, et ce, pour différentes raisons :

  • Lorsque vous vendez en ligne, vous êtes ouverts 24/7. Un site transactionnel vous donne l’occasion de rejoindre un plus grand marché à moindres coûts.
  • Une infrastructure de travail infonuagique permet à vos employés d’être à l’œuvre s’ils sont à l’extérieur du bureau. Souvent, une telle architecture vous fait gagner en efficacité, qu’il y ait crise sanitaire ou pas.
  • Certains produits et services se vendent très bien en ligne. Les applications logicielles, mais aussi les webinaires, en sont de bons exemples.

2. Diversifier sa chaîne d’approvisionnement

La fermeture de nombreuses usines partout dans le monde a créé des pénuries et les problèmes logistiques ne font que commencer. Diversifier ses fournisseurs permet de :

  • Réduire les risques de manquer de certains produits.
  • Alléger la pression que l’un d’eux peut effectuer sur vous en vous donnant un levier de négociation.
  • Offrir de nouvelles marchandises peut faciliter la fidélisation (et d’élargissement) de votre clientèle.

3. Soyez agile

On l’a dit et répété, dans toutes les crises se trouvent des opportunités. Des compagnies se sont bien débrouillées en pivotant pour offrir de nouveaux produits pendant la pandémie. On peut penser aux distilleries qui ont commencé à faire du désinfectant pour les mains ou les ateliers de couture qui ont fait des masques réutilisables.

Garder une flexibilité dans vos structures et votre équipe facilite ces virages. On ne sait jamais quand l’occasion va se présenter!

Pour les entrepreneurs :

Il n’y a pas que les sociétés qui peuvent devenir plus résilientes : les entrepreneurs aussi! Non seulement faut-il préserver sa santé mentale, mais se donner de nouvelles cordes à son arc permet de faire face à plus de situations.

1. Cultivez votre réseau.

Pas facile en temps de pandémie, c’est vrai, mais des solutions existent. Certains groupes se rencontrent pour une activité extérieure, d’autres se réunissent en plus petit nombre ou en face à face. Le réseau demeure un outil essentiel, autant pour obtenir un autre regard sur votre compagnie que pour se voir offrir de nouvelles occasions d’affaires.

2. Investissez sur vous.

Évaluez vos forces et vos faiblesses de manière honnête. Pour compenser ce qui vous manque, vous pouvez chercher un partenaire ou un employé qui vous complète, trouver un mentor ou encore développer vos compétences.

3. Ayez une vision.

Définissez vos objectifs. Avoir un but, une motivation aide à passer à travers les moments plus difficiles. De plus, cela vous servira de guide lorsque vous devez prendre des décisions.

4. Accepter que l’échec fasse partie du jeu.

Avant même de vous lancer en affaires, vous devez prendre conscience qu’il est possible que vous échouiez. Cela vous permet de moins vous en faire, de ne pas être trop affecté par ceux qui ne croient pas en votre projet et, éventuellement, de mieux apprendre de vos erreurs si vous devez tout recommencer.

Qu’est-ce que 2022 nous réservera? Tout ce qu’on sait, c’est que ce ne sera probablement pas « ordinaire ». Alors, souhaitons-nous d’être tous un peu plus résilient pour l’année qui vient!

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Vidéo

Qu’est-ce que le mentorat ?

Avez-vous une personne à qui vous confier vos peurs, vos doutes, vos craintes, vos victoires et vos fiertés ? Trop souvent les entrepreneur•es ne s’accompagnent pas d’un•e mentor•e. C’est pourtant une relation qui pourrait faire propulser votre entreprise.

En voir plus »