vidéos et podcast

Être en affaires en famille, partage d’un duo père-fille

Disponible sur :

Découvrez Téo Vélo, une entreprise familiale qui offre des fat bike électrique. Serge Beauchemin s’entretient avec Rose Laporte-Dumont et Benoit Dumont. 

Benoît, le père de Rose, s’est lancé en affaires à l’âge de 18 ans, d’abord dans le domaine de la vente et de l’installation de logiciels, puis dans le secteur de la construction.

Quant à Rose, elle a débuté sa carrière d’entrepreneur à l’âge de 8 ans alors qu’elle s’offrait pour promener des chiens. En vieillissant, elle s’est impliquée dans différents restaurants familiaux.

L’histoire de Téo

Après quelques périples entrepreneuriaux et suite à l’engouement de la population envers le « fat bike », correctement appelé le vélo à pneus surdimensionnés, Benoît a décidé de fonder Téo Vélo. Peu de temps après, Rose a décidé de se joindre à son père dans cette aventure.

Travailler avec son père

Les divergences des deux entrepreneurs créent une synergie équilibrée au sein de l’entreprise. D’une part, on retrouve les idées de grandeurs de la jeunesse et de l’autre repose l’expérience et le succès du père.

La passation de la direction générale

Le plan de passation est prévu sur une période de 24 mois. Rose se sent prête à relever le défi une fois que son équipe sera bien établie. De son côté, Benoît restera impliqué au cours des prochains mois afin de bien structurer les ventes qui devraient tripler et de mettre en place le nouvel entrepôt de 30 000 pieds carrés.

Comment développer de bonnes relations avec ses fournisseurs à l’étranger?

L’une des plus grandes difficultés d’importer des produits de la Chine est de développer des relations de confiance avec ses fournisseurs. Il est facile de trouver des fournisseurs en Chine, mais il est extrêmement difficile d’en trouver des bons.
Les barrières de la langue et de la culture sont deux autres aspects à prendre en considération. Bien que l’anglais soit la langue seconde pour plusieurs, il est souvent très complexe de réellement exprimer ses besoins et ses attentes. Les repères de l’acheteur ne sont pas du tout les mêmes que ceux du fournisseur, situé à l’autre extrémité du globe.

Les conseils des entrepreneurs
Benoît conseille de rencontrer fréquemment ses fournisseurs pour développer de bonnes relations d’affaires à l’étranger.
Le conseil de Rose est de communiquer adéquatement avec ses partenaires d’affaires. Elle souligne l’importance de faire valoir ce qui est réellement important pour chacun.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires