vidéos et podcast

Découverte pour entrepreneur•es – Le pouvoir des petites habitudes

Disponible sur :

Cette semaine, Anthony pose toutes ses questions à Étienne « Tony Cee » Chartrand. Coach certifié, formateur, entrepreneur et conférencier, il est un leader exceptionnel pour faire briller le meilleur de vous-même.

Il s’intéresse depuis 3 ans à l’étonnant pouvoir des petites habitudes et il aide les gens autour de lui à mettre en place de micro- changements dans leur vie.

Les micro-actions

Les micro-actions permettent de développer des habitudes qui durent dans le temps. Il faut d’abord trouver la bonne habitude pour soi. Cette habitude doit être motivée par de bonnes raisons, ne doit pas demander de gros efforts ou une trop grande intensité. Dans son coaching, Étienne recommande de construire ses habitudes autour d’une identité prospectée, soit sur ce que nous voulons devenir. Il est donc important d’entrainer un changement profond dans nos croyances.

Initier un changement pour qu’il perdure

Lorsqu’on s’impose un objectif et qu’on l’atteint, on perd facilement notre motivation. Cependant, en se rappelant sans cesse quel type de personne l’on veut devenir, nous sommes portés à poser des actions à répétition. Par exemple, une personne ayant l’objectif de faire un marathon gagnerait à se visualiser comme un coureur. Aussi, en se développant un mantra, on influence nos décisions au quotidien pour devenir ce type de personne que l’on souhaite être.

La procrastination

Lorsque l’on procrastine, c’est souvent par manque d’intérêt ou parce que la tâche nous semble trop difficile et imposante. En fait, derrière chaque procrastination se cache une peur. Cela peut être la peur de ne pas savoir quoi faire, de perdre son temps ou encore de vivre des émotions difficiles. C’est pourquoi il est important d’aller au fond des choses et de déterminer ce qui se cache derrière cette procrastination.

Si vous êtes un•e gestionnaire et que vous savez que vous avez tendance à procrastiner à tâche en particulier, bloquez-vous des périodes pour la faire. Vous pouvez même engager quelqu’un dont c’est une passion ou bien une force.

Lorsqu’il est temps de prendre une décision ou de poser une action, utilisez ce mantra : « qu’est-ce que X ferait en ce moment ? ». Prenez en exemple quelqu’un que vous admirez et adoptez l’état d’esprit que vous imaginez qu’elle utilise pour avancer. Il faut avoir une vision qui nous motive !

Reprogrammer ses mauvaises habitudes

Il est important de poser des actions en fonction de son but. Par exemple, Étienne utilise la méthode du vote. En fait, il compare chaque action à un vote positif en faveur du type de personne qu’il souhaite devenir. Il garde ainsi à l’esprit que chaque action lui accorde un vote dans la bonne direction.

Sans oublier, Étienne recommande de trouver une action qui se fait en 2 minutes ou moins, et d’augmenter ce temps de 1 % chaque jour. Nous commencerons donc à développer la compétence de base et nous la modifierons graduellement.

Fait intéressant, des études en neuroscience ont démontré qu’après 30 jours d’action consécutive, le cerveau crée un petit sentier neuronal qui facilite l’envoi du signal électrique nécessaire à l’exécution de l’action. Avec le temps, ce chemin est de plus en plus facile.

Pour réellement changer un comportement, il faut accumuler les répétitions. Il n’y a pas de raccourci possible. Si nous faisons des trop gros changements trop rapidement ils ne dureront pas dans le temps.

Si vous faites beaucoup de vente par téléphone ou de « cold call », voici l’une des astuces d’Étienne pour rendre le tout plus agréable. Utilisez deux pots, dans le premier déposez 100 $ en 1 $. À chaque appel, transférez une pièce de 1 $ dans le deuxième. En fait, ce petit geste vous motivera puisque vous serez en mesure d’observer votre progression. Ainsi, en suivant la règle du 1 % vous ferrez 37 appels de prospection par jour, et ce en seulement 1 an.

Le progrès

Lorsqu’on change une habitude, il ne faut pas se comparer aux autres, il s’agit d’une compétition avec soi-même. C’est de s’améliorer tranquillement au quotidien en y mettant beaucoup d’effort. C’est aussi d’arriver à voir les petites victoires et de croire en ses capacités.

Ce qu’il faut retenir c’est que le changement :

– doit être le plus petit possible

– doit avoir un faible impact sur votre routine

– ne doit pas prendre plus de 2 minutes par jour

– doit être augmenté de 1 % par jour (pour devenir 37x meilleur à la fin de l’année)

– deviendra une habitude après 30 jours

– doit être représentatif de ce que vous voulez incarner

Vous aimez notre contenu ? Abonnez-vous à notre infolettre !

De plus, les discussions sont disponibles sur le site Facebook, LinkedIn, YouTube, Spotify et Apple Podcasts !

Merci à nos commanditaires :

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires