Podcast

#033 – GDE- Regard sur l’entrepreneuriat

Disponible sur :

Dans cette entrevue, Serge Beauchemin s’entretient avec Tania Saba, titulaire de la Chaire BMO en diversité et gouvernance de l’université de Montréal et Luis-Felipe Cisneros-Martinez, directeur de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale de HEC Montréal. Les deux chercheurs présentent la nouvelle réalité des entrepreneur•es en regardant les résultats du sondage « Regard sur l’entrepreneuriat », mené en avril 2020, auprès de 816 entrepreneurs.

Voici les principaux faits saillants de l’enquête :

Faits saillants

  • 816 entrepreneurs ont répondu au sondage à travers les 17 régions administratives du Québec et sont issus de tous les secteurs d’activité et toutes les tailles d’entreprise.
  • L’enquête a été menée du 26 mai au 16 juin 2020.
  • Parmi les répondants, 54% sont des femmes.
  • Les entrepreneurs sondés sont touchés par la crise à différents degrés. Plus de la moitié des entreprises fonctionne à 50% ou plus de leur capacité.
  • 12% des entrepreneurs qui ont pris part à l’enquête pensent que leur entreprise aura de la difficulté à survivre à cette crise et pourraient ne pas se relever. Cette tendance est plus prononcée chez les femmes que chez les hommes.
  • Pour 31,5 % des répondants, la crise actuelle s’est plutôt transformée en opportunité.
  • Les entrepreneurs en général se disent tout de même confiants face à l’avenir (75,4% se disent confiantes ou très confiants) et manifestent une grande résilience. Les hommes sont plus confiants que les femmes.
  • Les travailleurs autonomes sont durement touchés par la crise. Même s’ils gardent le cap, ils sont 53,3% à trouver la situation difficile et 45% d’entre eux fonctionnent à moins de 50% de leur capacité.
  • 40% des entrepreneurs sondés sont en recherche active de financement pour assurer leur survie ou pour adapter leur offre de services, ou de produits, à la situation actuelle. Cette tendance est légèrement plus prononcée chez les hommes.
  • Les impacts financiers de la crise touchent plus fortement les femmes que les hommes.
  • Pour les derniers mois, les entreprises sondées ont subi des pertes financières de 179 923$ en moyenne. Les hommes entrepreneurs déclarent de plus importantes pertes financières que les femmes.
  • Seulement 12% des entrepreneurs ont affirmé avoir l’intention de se prévaloir des mesures mises en place par le gouvernement du Québec. Cette proportion est de 21% pour les programmes du gouvernement du Canada. Une importante proportion des répondants a indiqué de pas avoir besoin de ces mesures ou ne pas se qualifier aux programmes. 5 Résultats Enquête Alias entrepreneur•e – Juillet 2020
  • En ce qui concerne les obstacles face au financement, les entrepreneurs ont évoqué la difficulté à faire valoir qu’ils se qualifiaient et la difficulté de s’y retrouver parmi les programmes et les organismes.
  • Outre le financement, les entrepreneurs ont indiqué avoir besoin d’aide pour prendre le virage numérique, adapter leur modèle d’affaires, élargir leur réseau de contacts et faire du développement des affaires, pour être en mesure de se relever de cette crise.
  • Les entrepreneurs ont identifié trois (3) grandes attentes face à la reprise économique. Parmi celles-ci, l’achat local continue d’être au coeur des priorités. L’accompagnement des entrepreneures dans l’acquisition de compétences au niveau numérique et financier est noté comme très important pour être en mesure de développer les affaires. Finalement, les répondants font le constat que le modèle économique global évolue, notamment en ce qui a trait à l’importance de préserver l’environnement.

Suivre alias entrepreneur•e

Suivre Serge Beauchemin

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Il nous fera plaisir de lire vos commentaires.

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à plus de 30 guides d'aide

Continuez votre lecture

Vidéo

Achat d’actions vs achat d’actifs

Lorsque nous achetons une entreprise, nous pouvons acheter les actions de la compagnie ou les actifs. En achetant les actions, nous devenons propriétaire de l’ensemble du passé légal de l’organisation. Il est possible d’acheter l’ensemble des actifs ou seulement certains. Par exemple, nous pourrions acheter que les actifs intangibles tels que le nom et le branding ou bien acheter des actifs tangibles tels que de l’équipement ou de l’inventaire.

En voir plus »
Trucs et Conseils

4 étapes pour créer un horaire de travail sur Excel

Une des manières les plus populaires de gérer l’horaire de travail de ses employés est le fameux chiffrier Excel. C’est logique, la plupart des entreprises possèdent la suite Microsoft Office. Toutefois, faire votre premier horaire en partant de rien n’est pas toujours évident. Voici donc comment créer votre premier horaire de travail, relativement simple, sur Excel en 4 étapes faciles.

En voir plus »

Merci à nos partenaires