Trucs et conseils

Vendre son entreprise (et préparer sa retraite)

Pour plusieurs entrepreneure•es, la valeur de leur entreprise représente une bonne partie des fonds sur lesquels compter lors de leur retraite. En même temps, cette vente peut s’avérer une transaction émotive. Il faut donc bien la préparer afin d’en tirer le plus de satisfaction possible.

Étape 1 : Ayez une réflexion personnelle

Où en êtes-vous dans votre vie? Est-ce que vous voulez prendre votre retraite ou, au contraire, vous lancer dans une nouvelle aventure? Aimeriez-vous continuer à travailler, peut-être un jour sur deux?

Se poser ces questions tôt dans le processus est essentiel. Vendre une entreprise est long; si vous souhaitez aller trop vite, vous risquez de perdre au change. Aussi, il ne faut pas attendre avant de commencer cette réflexion. Où désirez-vous être dans deux, trois ou cinq années? En ayant un objectif clair, il sera plus facile de prendre les bonnes décisions pour l’atteindre.

Étape 2 : (Faites-vous) organiser!

La vente d’une entreprise est une tâche complexe qui demande du temps… que vous n’avez probablement pas! Vous devez mettre de l’ordre dans vos affaires afin de répondre aux questions des acheteurs potentiels : états financiers à jour, registre des procès-verbaux, contrats des clients et fournisseurs, contrats de travail des employés, etc. Il faut aussi préparer des accords de confidentialité et des documents pour présenter votre société sous son meilleur jour. Tout cela pendant que les activités quotidiennes et la croissance de votre compagnie se poursuivent.

Il faut donc vous entourer de bons professionnels (planificateur financier, spécialiste en transfert d’entreprise, fiscaliste, avocat, etc.). J’insiste sur « bon ». Prenez le temps de bien les choisir. Une vente d’entreprise peut connaître plusieurs rebondissements et retards. Assurez-vous que vos experts fassent partie des solutions et non des problèmes. Vous souhaiterez aussi profiter au maximum des revenus de la cession : avoir accès à de solides conseils fiscaux est un très bon investissement.

Étape 3 : Planifiez

Il vous faut un plan pour rendre votre entreprise aussi séduisante que possible. Cela veut dire améliorer la rentabilité, se départir de lignes de produits ou de clients qui ne sont pas profitables, réduire des dépenses excédentaires, réorganiser la dette, etc.

C’est également à cette étape que vous devez trouver le prix que vous souhaitez obtenir. Il y a une multitude de façons d’évaluer la valeur d’une entreprise. Le plus important, c’est d’être en mesure de la justifier. Attention : nombreux sont ceux qui surévaluent ce que vaut leur compagnie. Faites plutôt l’exercice pour être le plus réaliste possible. Si le prix ne vous convient pas, peut-être devriez-vous continuer à mettre des efforts pour atteindre le montant que vous avez établi. D’où l’idée de s’y prendre longtemps à l’avance.

Évaluez différents scénarios de transfert. Souhaitez-vous laisser l’entreprise à un membre de votre famille? Souhaitez-vous trouver un acheteur extérieur? Vendre vos actions ou les actifs? Cela pourrait moduler votre approche et vos attentes.

Pensez aussi à votre stratégie de sortie. À l’annonce d’une vente, certains employés pourraient vouloir partir. C’est inévitable, mais est-ce que certains sont essentiels à la bonne marche de votre entreprise? Cette personne, c’est peut-être vous! Si c’est le cas, développez des processus reproductibles et pouvant faire l’objet de formations afin que le départ de l’un ou de l’autre ne fasse pas tout dérailler. Songez aussi à la meilleure manière d’annoncer vos intentions à vos employés selon leur position dans la compagnie.

Étape 4 : Trouvez preneur

Maintenant que vous êtes prêt•e et que vous savez où vous souhaitez aller, commencez à prendre le pouls de vos concurrents et des gens de l’industrie. Vous pouvez aussi parler de votre intention à différents professionnels avec lesquels vous faites affaire, comme des avocats ou des comptables. N’hésitez pas à recourir aux services d’un courtier en vente d’entreprise ou à contacter des personnes responsables de fusions de compagnies dans votre secteur. Faites en sorte que le mot circule. Si vous souhaitiez plutôt céder à un membre de votre famille ou un proche, c’est le moment de les sonder.

Puis, prenez votre temps. Planifiez des retards. Moins vous êtes pressé•e, plus vous avez de marge de manœuvre pour trouver le bon acheteur.

Surtout, poursuivez la croissance de votre entreprise comme si vous pensiez la garder. Puisque le processus peut être long, voire échouer à quelques reprises, vous ne désirez pas que votre compagnie pâtisse et perde de la valeur. Au contraire, rendez-la dynamique et excitante!

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires