Trucs et conseils

Les types d’investisseurs : les atouts et les risques

Trouver un investisseur est un moment excitant. Il est facile de voir les possibilités que ce partenariat nous ouvre et d’oublier les petits caractères! Au-delà du capital versé, ce ne sont pas tous les investisseurs qui apportent les mêmes choses à votre entreprise. Inversement, ils n’ont pas tous les mêmes objectifs en injectant de l’argent dans votre compagnie. Une bonne adéquation entre vos attentes et les leurs peut donc vous éviter bien des maux de tête! Voici trois profils d’investisseurs que l’on retrouve souvent comme premiers intéressés dans une petite entreprise privée.

Le silencieux

Celui-là signe un chèque et puis s’en va. C’est une caricature, mais elle illustre bien ce type d’investisseur. Il ne participe pas à la gestion de l’entreprise et ne veut pas, non plus, agir en son nom. Son injection en capital lui donne un intérêt dans la création de valeur et les bénéfices de la société. Il peut aussi examiner ses états financiers et avoir une voix dans les décisions qui affectent la nature ou l’existence du partenariat. Généralement, il n’accepte pas de prendre quelque responsabilité supplémentaire envers la compagnie. Si les choses tournent mal, il perd ses sous, c’est tout.

Atouts

  • Pour une injection de capitaux sans contrainte. Plusieurs entrepreneurs vont rechercher un tel investisseur au démarrage. Mais difficile à trouver si vous n’avez pas déjà un très fort lien de confiance avec lui ou elle.
  • Même s’il n’est pas impliqué dans les affaires du quotidien, il peut apporter des conseils et des contacts sur une base ponctuelle.

Risques

  • Ce type d’investisseur cherche un rendement. Il pourrait donc mettre de la pression pour faire fructifier son argent.
  • Il est bon de prévoir un mécanisme de rachat des parts de cet investisseur, surtout s’il prend un pourcentage important de l’entreprise au départ. Lorsque votre compagnie sera plus rentable, cela pourrait limiter votre capacité à attirer de nouveaux partenaires. Aussi, il peut devenir frustrant de devoir partager sa profitabilité à long terme.

Le stratégique

Il agit souvent au nom d’une société. Comme son nom l’indique, il investit d’abord pour des raisons stratégiques. Ce pourrait, par exemple, pour avoir accès à une technologie, à un savoir-faire ou à toute autre ressource que votre entreprise possède. Il œuvre généralement dans un domaine connexe au vôtre et cherche à créer de la valeur autant dans votre entreprise que dans la sienne.

Atouts

  • Il peut vous aider à croître. Peut-être pouvez-vous profiter des services de son entreprise? Et vous pourriez définitivement tirer parti de conseils et du partage d’informations qu’il pourra vous offrir.
  • Souvent, ce genre d’investisseur est un acheteur potentiel. Cela vous permet de mieux les connaître avant d’envisager une sortie.
  • Comme il est plus intéressé par votre apport tactique que financier, il y a parfois moins de pression à faire fructifier le capital.
  • Il risque de donner plus de valeur à votre entreprise.

Risques

  • Il pourrait avoir un impact sur vos affaires. Si une compagnie devient votre partenaire, est-ce que ses compétiteurs voudront poursuivre leur relation avec vous?
  • Il a ses propres objectifs et intérêts. Attention à ce que ceux-ci n’entrent pas en conflit avec les vôtres et ceux de vos autres investisseurs.
  • Comme il est souvent un acheteur potentiel, il demande parfois un droit de premier refus sur la vente de votre entreprise, ce qui peut limiter vos options de sortie.

Le participant

C’est celui qu’on désigne souvent comme un partenaire. Il met les mains à la pâte et vous appuiera dans la gestion quotidienne de vos affaires. La plupart du temps, on va chercher un tel investisseur pour ses compétences ou parce qu’ils possèdent des propriétés stratégiques (produits, brevets, immeubles, etc.) qui vous permettront d’accélérer votre croissance.

Atouts :

  • Il fait partie de l’équipe et vous aide à propulser votre entreprise plus loin. Normalement, tout ne reposera plus sur vos épaules.
  • Ce partenaire peut avoir un savoir-faire et un réseau complémentaires aux vôtres.

Risques

  • Vous perdez une partie du contrôle sur votre entreprise. Attention : vos styles de gestion et vos objectifs doivent être compatibles.
  • Vous devez vous assurer de bien revoir votre convention d’actionnaires, sans quoi des conflits avec votre nouveau partenaire d’affaires pourraient avoir des conséquences désastreuses.

Les investisseurs sont là pour vous aider à faire croître votre entreprise. N’oubliez pas que chacun est différent. Prenez le temps de bien les connaître avant de vous engager afin de vous assurer que ce partenariat soit gagnant-gagnant.

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Trucs et Conseils

Vendre son entreprise (et préparer sa retraite)

Pour plusieurs entrepreneurs, la valeur de leur entreprise représente une bonne partie des fonds sur lesquels compter lors de leur retraite. En même temps, cette vente peut s’avérer une transaction émotive. Il faut donc bien la préparer afin d’en tirer le plus de satisfaction possible. La vente d’une entreprise est une tâche complexe qui demande du temps…

En voir plus »
Vidéo

Grande discussion – Serge Beauchemin

On pose toutes les questions que vous voulez à Serge Beauchemin! C’est à son tour d’être l’invité de nos grandes discussions pour entrepreneur•es. On consacrera un peu de temps pour lui poser les questions qu’on a toujours voulu lui poser par rapport à son parcours professionnel. Et ensuite ce sera VOS questions.

En voir plus »

Merci à nos partenaires

Évènements

Mer 28

Grande discussion avec Geneviève Everell

avril 28 @ 7:30 pm - 8:30 pm
Mai 05