Trucs et conseils

Les émotions à surmonter pour être entrepreneur•e

Je veux prendre un instant pour remettre nos émotions au centre de nos priorités. Les ignorer peut avoir un impact dévastateur, tant pour notre vie professionnelle et personnelle.

Pendant longtemps, on a cru que l’entrepreneuriat était un domaine où l’on devait être détaché de ses émotions. Prendre une décision d’affaires, c’est par définition une action qu’on souhaite rationnelle. On pèse le pour et le contre, on regarde les chiffres, et on procède. C’est peinant de laisser un•e bon•ne employé•e partir, mais on se doit d’être stoïque pour le bien de la compagnie.

Or, on sait tous que c’est impossible de refouler ses émotions sans arrêt. Ce n’est tout simplement pas sain. Cela peut vous mener à l’isolement ou au manque d’empathie dans le but de vous protéger. Sans parler des effets néfastes qu’une telle gestion de vos sentiments peut engendrer à long terme.

Surtout, les gens veulent coopérer avec vous et non avec un robot. Votre passion, votre dynamisme, c’est ce qui convainc vos partenaires, vos investisseurs et vos employés•e. Montrer votre vulnérabilité, exprimer vos craintes, cela vous humanise et peut resserrer votre équipe dans le but de surmonter un prochain défi.

Tous les entrepreneur•es vivent, un jour ou l’autre, une de ces trois émotions : le stress, le doute et la colère. En assumant des responsabilités, il est naturel d’expérimenter une certaine dose d’angoisse. La confiance est une qualité primordiale pour un•e leader, mais ne jamais remettre en question ses agissements mène au désastre. Enfin, lorsqu’on s’investit entièrement dans un projet et qu’une erreur bête risque de tout faire dérailler, il est normal d’avoir les nerfs à vif.

La première chose à faire pour éviter que ces émotions prennent le dessus, c’est d’avoir une bonne hygiène de vie. Mangez bien, prenez soin de votre sommeil et faites du sport. Vous serez ainsi en pleine possession de vos moyens pour braver la tempête.

Aussi, sachez vous entourer de gens de confiance, dans votre vie personnelle comme professionnelle. Obtenir une seconde opinion permet de relativiser la situation et de trouver de nouvelles solutions.

Enfin, demeurer connecté sur la raison pour laquelle vous faites les choses et ce qu’elles vous apporteront. Cela vous autorisera à vous concentrer sur une perspective à long terme.

D’ailleurs, il faut être conscient que ces émotions ne sont pas le fruit du hasard. Elles sont souvent le symptôme d’un problème plus profond. Lorsqu’un tel émoi vous envahit, prenez un pas de recul et demandez-vous pourquoi vous ressentez cette agitation. Si cela peut vous aider à l’extérioriser, écrivez ce que vous éprouvez sur un bout de papier.

En faisant cela, non seulement vous créez une distance saine avec votre sentiment, mais vous pourriez aussi en définir la source et tenter d’y remédier. Par exemple, vous prenez conscience que vous faites de l’angoisse par rapport à un gros contrat parce que vous n’avez pas entièrement confiance en votre chargé de projet. Vous pourrez alors mieux l’encadrer ou encore déléguer la tâche à quelqu’un d’autre.

Enfin, les entrepreneur•es doivent être particulièrement prudent•es face à la dépression. Selon certaines études, ceux et celles qui se lancent en affaires ont beaucoup plus de chances d’avoir des problèmes de santé mentale que la population en général. C’est compréhensible. Piloter sa compagnie est un chemin cahoteux, empli d’événements pouvant s’avérer déplaisants. À force de grandes émotions, on peut en venir à se sentir perdu, isolé, à ne plus voir la lumière au bout du tunnel.

Si vous soupçonnez que vous commencez à glisser, il ne faut jamais hésiter à demander de l’aide. Ce peut être auprès de vos proches, d’autres entrepreneur•es, d’un•e mentor•e ou de professionnels. Mais surtout, n’attendez pas que les choses empirent. Une simple conversation avec un ami peut parfois tout changer.

Être entrepreneur•e, c’est vivre des montagnes russes. C’est une aventure qui vous fera connaître des moments difficiles, mais aussi des rencontres passionnantes, l’excitation de démarrer de nouveaux projets emballants et la satisfaction d’avoir réalisé ce que plusieurs croyaient impossible!

Je souhaite à chacun•e d’entre nous, que l’on soit un entrepreneur qui débute ou aguerri, bonheur, santé et prospérité pour cette nouvelle année. Et que celle-ci soit remplie de réussites professionnelles et nous propulse aux succès désirés.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus