Trucs et conseils

Entrepreneur vs Intrapreneur

Il ne faut pas confondre entrepreneuriat et intrapreneuriat. Bien que ces postes puissent sembler identiques de prime abord, ils sont fondamentalement différents. L’entrepreneur utilise ses propres moyens, ses propres ressources et ne peut souvent compter que sur sa propre personne pour démarrer son projet d’entreprise. Dans le cas de l’intrapreneur, il s’agit généralement d’une personne employée et salariée d’une grande entreprise qui utilise les ressources mises à sa disposition par son employeur pour agir comme un entrepreneur. Plus l’employeur est profitable, plus les ressources disponibles peuvent être importantes. Mais les risques personnels sont absents ou bien minces par rapport à ceux que doivent tolérer les entrepreneurs.

Ainsi, il devient assez évident de comprendre que généralement, l’entrepreneur dispose de moyens très limités et doit faire preuve d’une grande créativité pour arriver à ses fins. L’intrapreneur a généralement une pression énorme aussi à livrer la marchandise mais dispose souvent de moyens proportionnels à la taille du défi à relever.

L’intrapreneur possède un autre avantage considérable sur l’entrepreneur : il ou elle œuvre dans une entreprise déjà établie et bénéficie donc méthodes, de processus et de systèmes souvent bien éprouvés. Et également du personnel qualifié et expérimenté qui sait tirer avantage de ces façons de faire. Du côté de l’entrepreneur, tout ça est aussi à bâtir.

Autre fait important à considérer, l’entrepreneur devra accepter d’apprendre à même sa progression. Pas le temps d’arrêter pour aller se former. Il faut avancer en même temps ! En fait, rares sont les entrepreneurs bardés de diplômes universitaires. Généralement, ceux-ci apprennent « sur le tas » comme on dit. Sa patience et son indulgence n’auront comme limites que celles qu’il s’imposera lui-même. Ou que ses finances lui imposeront ! Par opposition, l’intrapreneur est souvent plus éduqué, plus expérimenté puisqu’il œuvre déjà au sein d’une grande organisation.

Bref, c’est comme la poule et le porc dans la production d’un petit déjeuner québécois (deux œufs, bacon ou saucisses !). La poule participe, mais le porc s’implique personnellement…

Ceci dit, l’intrapreneur comme l’entrepreneur doivent faire preuve de créativité, d’audace et de leadership. Si leur tolérance au risque n’est pas la même, si les ressources disponibles ne sont souvent pas les mêmes non plus, les deux profils doivent déployer tous leurs talents et leur volonté à faire arriver les choses. Ils doivent être curieux, audacieux, mobilisateurs et vendeurs! Si vous devez embaucher un CEO pour diriger votre entreprise, cherchez davantage les qualités d’innovation, de leadership et de gestion. Si vous devez embaucher un CEO pour votre start-up, vendez-lui des actions !! Vous saurez ainsi s’il est en mesure de tolérer le risque !

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus