Trucs et conseils

Enregistrer une marque de commerce, pour ou contre?

Une marque de commerce, c’est un mot, un symbole, un dessin, un slogan ou la combinaison de ces éléments qui représentent à la fois les produits, les services et la réputation de votre entreprise.

Aussi, il est probable que votre entreprise possède déjà une marque de commerce, même si vous ne l’avez jamais enregistrée. Peut-être apposez-vous une broderie d’un animal sur chacun des vêtements de votre marque (comme sur les polos Ralph Lauren), un logo pour distinguer vos produits maison de ceux de vos fournisseurs (comme Le choix du Président) ou un slogan que vous utilisez pour marquer les esprits dans vos publicités (« Just do it » de Nike).

Les gens qui connaissent et apprécient ce qu’offre votre entreprise vont naturellement rechercher ces signes lors d’un futur achat. Les droits sur la propriété intellectuelle vous procurent une certaine protection, mais elle n’est pas totale. Devriez-vous déposer cette marque pour mieux assurer vos arrières?

Les avantages

1) L’exclusivité

Le premier avantage est le droit d’utiliser cette marque en exclusivité. Au Canada d’abord, mais aujourd’hui, grâce à de récentes ententes commerciales, il est aussi plus simple de faire reconnaître votre marque dans plusieurs dizaines de pays.

Si vous n’avez pas enregistré votre marque de commerce, cela ne veut pas dire que n’importe qui peut prendre votre image (ou une très semblable) pour vendre de la camelote. Mais advenant un tel litige, le fardeau de la preuve vous revient. L’enregistrement facilitera votre tâche et vous offre une sécurité.

Une marque commerciale enregistrée sera aussi considérée par l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet pour récupérer un nom de domaine. Elle pourrait également vous donner du poids pour le même genre de situation sur les réseaux sociaux.

Il est possible d’enregistrer une marque six mois avant le début de son utilisation commerciale. Cela vous octroie le temps d’acheter les bons domaines pour votre site Web et de créer vos comptes sur les réseaux sociaux avant que quelqu’un n’ait l’idée de s’en emparer.

2) La valeur

Une marque forte (et enregistrée) donne de la valeur à votre entreprise. Peut-être que les consommateurs ignorent l’existence de l’entreprise « Les vis Pierre et Filles », mais que plusieurs ne jurent que par les « vis Magnum » pour leurs rénovations.

Le fait que votre marque soit reconnue a un intérêt aux yeux de potentiels acheteurs ou lorsque vous chercherez du financement auprès de banquiers ou d’investisseurs.

De plus, vous pourriez en tirer un profit grâce à des ententes de licences ou de franchisage. Votre usine n’est peut-être pas équipée pour faire des clous Magnum, des tournevis Magnum ou des boulons Magnum, mais d’autres entrepreneurs voudront peut-être profiter de la puissance marketing votre marque en échange d’un montant d’argent.

3) La distinction

Votre marque de commerce vous permet de vous distinguer de vos compétiteurs et vous assure… de ne pas copier les autres!

Lorsque vous souhaitez déposer une marque, vous ferez nécessairement une recherche sur celles qui existent dans votre secteur. Ainsi, vous aurez à faire l’effort de créer une marque originale. Ceci est vrai pour ceux qui suivront. Ils verront votre marque déposée et devront trouver autre chose. Les registraires refusent, de toute manière, des marques de commerce trop semblables qui pourraient confondre le consommateur.

Les désavantages

1) Ça demande du temps

Déposer une marque de commerce est un long processus de plusieurs étapes. Entre le dépôt de la demande, la vérification par les autorités, le rapport, la réponse, l’annonce, la possibilité d’opposition, il y a des semaines, voire des mois qui s’écouleront.

2) Ça coûte de l’argent

Les coûts pour le dépôt du dossier se calculent en centaines de dollars, mais il vous faut prévoir des frais connexes. Vous souhaiterez peut-être payer des consultants ou des avocats pour vous aider dans cette démarche. Il est aussi possible que des contestations vous forcent à aller devant les tribunaux si vous tenez mordicus à votre marque.

3) C’est à refaire

La protection ne dure qu’un temps et il vous faudra renouveler la marque. Ce n’est pas très compliqué, mais il faut y penser et le faire.

Aussi, si certains accords commerciaux facilitent le déploiement de votre marque dans d’autres pays, cela n’est pas automatique. Et certaines nations n’ont pas signé ces ententes. Vous devrez donc vous soumettre à cette gymnastique pour chaque nouvelle bureaucratie rencontrée.

Enregistrer sa marque, pour ou contre? Si votre marque fait partie de votre stratégie marketing et d’expansion, allez-y sans hésiter. Par contre, si vos affaires n’en dépendent pas et que chaque minute et chaque dollar compte, vous pouvez prendre le temps de bien en évaluer le coût et les bénéfices.

Voici trois vidéos que je trouve intéressant en lien avec la marque de commerce :

  1. Comment bâtir sa marque?
  2. Comment se démarquer?
  3. Comment protéger ses propriétés intellectuelles (par étapes)?

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires