Trucs et conseils

Développer son sens de l’écoute

Les entrepreneur•es sont généralement des communicateurs•trices. Ils•elles doivent vendre leurs produits, convaincre les investisseur•es, faire bonne impression sur leurs employé•es. Trop souvent, on oublie que la capacité d’écouter est aussi — parfois plus — importante que celle de s’exprimer.

Pourquoi l’écoute est-elle importante?

Savoir écouter offre deux principaux avantages :

1. Obtenir de l’information

Votre produit est-il aussi extraordinaire que vous le croyez? Qu’en pensent vos client•es? Ce sont eux•elles qui peuvent vous poser des questions difficiles et formuler des critiques constructives. C’est la même chose pour l’organisation de votre environnement de travail, les stratégies à mettre en place, la culture de votre entreprise, etc. En prêtant attention ce que les autres (vos employé•es, vos partenaires, votre coach, etc.) ont à vous dire, vous aurez une meilleure compréhension et serez davantage en mesure de répondre à leurs interrogations. Écouter demeure la meilleure façon d’apprendre.

2. Développer et maintenir la confiance

Tout le monde veut se sentir entendu. Et avec raison : lorsqu’on parle, c’est pour exprimer quelque chose qui, la majorité du temps, nous semble important. Ne pas y porter attention peut être interprété comme un manque de respect.

Être en mode d’écoute active est un témoignage du respect et de l’importance que vous accordez à la relation. Et en plus vous réduisez les possibilités de conflits. Vous améliorerez la motivation de vos employés tout en vous positionnant un•e leader positif•ve.

Comment perfectionner son sens de l’écoute?

1. Créez un environnement propice

Lorsqu’une personne veut vous communiquer quelque chose, il faut créer un contexte propice pour qu’elle soit à l’aise de le faire. Ce peut être d’aller dans un endroit plus calme, en tête à tête ou, au contraire, avec un médiateur. L’idée est que celui•celle qui souhaite vous parler se sente en sécurité et ne craigne pas d’en subir des conséquences indues.

Vous aurez aussi avantage à créer des occasions d’échange. N’attendez pas qu’elles se présentent au hasard : planifiez-les. Ce peut être grâce à des réunions hebdomadaires, des discussions trimestrielles ou des bilans de l’année.

2. Éloignez les distractions

Lorsque votre douce moitié vous parle en même temps que vous écrivez un courriel, vous l’entendez, mais l’écoutez-vous? La réponse est non. Éliminez le plus de distractions possible. Les téléphones sont souvent de grands coupables : demandez à chacun•e d’enlever les notifications et de déposer son appareil de manière à ne pas voir l’écran.

3. Concentrez-vous

Lorsque quelqu’un parle, portez toute votre attention sur les mots qui sortent de sa bouche. Taisez votre dialogue intérieur et soyez concentré. Encouragez la personne à poursuivre grâce à de courtes rétroactions (« Ah, intéressant! ») et n’hésitez pas à reformuler sa pensée pour vous assurer d’avoir bien compris (« Si je comprends bien… Est-ce bien cela que tu voulais dire? »).

4. Faites preuve d’empathie

Les personnes qui parlent ne transmettent pas que des informations objectives, mais aussi des émotions. Soyez attentif à ce qu’ils ressentent. Souvenez-vous, une conversation n’est pas nécessairement un débat. Inutile de vous braquer dès qu’un point de vue exprimé ne correspond pas à votre vision. Tentez plutôt de comprendre la perspective de celui qui l’a dit.

Le langage non verbal est très important. Observer comment votre interlocuteur se positionne, quels gestes il fait. Y a-t-il des signes d’exaspération ou de gène? Votre vigilance pourrait vous permettre de détecter des malaises et de les nommer pour aller au fond des choses.

En groupe, les introverti•es parlent moins fort, mais leurs propos peuvent être d’un grand intérêt! Assurez-vous que tout le monde ait voix au chapitre, peu importe leur style de communication. Trop souvent, les personnes charismatiques parlent trop : surveillez le temps de parole de chacun•e (le vôtre aussi!).

5. Allez au fond des choses

Écouter, c’est aussi poser des questions. Lorsqu’on prête l’oreille à quelqu’un, il est souvent possible de remarquer ce qui n’est pas dit. Apportez des pistes qui ouvrent les horizons de la discussion, qui puise dans ce qui vient d’être développé pour amener la conversation plus loin. Vous contribuez ainsi à en faire une expérience plus riche, constructive et collaborative.

Cultiver votre sens de l’écoute vous permet, tout simplement, de devenir un•e meilleur•e entrepreneur•e. Évidemment que vous devrez encore vendre, convaincre et encourager, mais en tendant davantage l’oreille, vos interventions seront plus ciblées, plus efficaces et seront probablement mieux reçues par votre entourage.une

Partager :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Vidéo

Qu’est-ce que le mentorat ?

Avez-vous une personne à qui vous confier vos peurs, vos doutes, vos craintes, vos victoires et vos fiertés ? Trop souvent les entrepreneur•es ne s’accompagnent pas d’un•e mentor•e. C’est pourtant une relation qui pourrait faire propulser votre entreprise.

En voir plus »