Trucs et conseils

De héros à zéro

Les licornes, ce sont ces startups qui font saliver les investisseurs. Des entreprises qui ont un modèle d’affaires évolutif (scalable) leur permettant de croître rapidement grâce à des injections de capitaux et, ainsi, de multiplier leur valeur.

WeWork, c’était une licorne dorée. À la veille de son entrée en bourse, on annonçait déjà que sa capitalisation frôlerait les 47 milliards de dollars. Lancée avec 300 000 $ dans un petit local, elle est désormais présente dans 111 villes de par le monde et est la plus grande locataire privée de New York.

Aujourd’hui, on ne sait plus quand l’entreprise deviendra publique, si elle le devient. On estime qu’elle vaut désormais huit milliards $.

Comment cela a-t-il pu arriver ? C’est une histoire fascinante, mais on peut grossièrement la résumer ainsi : par une mauvaise gestion. Plusieurs pointent du doigt son fondateur et président Adam Neumann. Outre la consommation alléguée de drogues et un style de vie opulent, Neumann a démontré qu’il n’avait pas les compétences pour administrer un aussi gros navire. Mais il s’accroche jusqu’à ce que SoftBank décide de réinjecter de l’argent dans l’aventure pour lui payer un parachute doré (de 1,7 milliard $) et sauver l’entreprise.

La leçon à tirer de cela est qu’une compagnie peut être innovante et avoir un modèle d’affaires en béton, elle restera toujours un géant aux pieds d’argiles si la haute direction n’a pas une vision claire et de solides habiletés de gestionnaires. Sans cela, la licorne risque de se transformer en sirène.

Lire l’article en lien : WeWork : la grosse licorne qui s’est plantée

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires

Êtes-vous inscrit•e à la soirée du 7 juillet?

Inscrivez-vous rapidement en remplissant le formulaire ou cliquez ici pour en savoir plus