Trucs et conseils

Comprendre sa marge bénéficiaire brute

En affaires, il y a plusieurs ratios qui nous permettent de mieux comprendre notre entreprise, mais peu sont aussi essentiels que la marge bénéficiaire brute. Non seulement elle est relativement simple à calculer, mais c’est une donnée vitale pour prendre des décisions éclairées et se comparer à ses compétiteurs.

Distinguer les différentes marges

La marge bénéficiaire brute, c’est l’argent qui reste après la vente d’un produit ou d’un service. Autrement dit, si vous vendez une marchandise à 10 $ et qu’il vous en coûte 5 $ pour la produire (après avoir déduit les matériaux, les ressources humaines, la distribution, etc.), votre marge de profit brute est de 5 $, soit 50 %. Attention, pour arriver à cette valeur, il faut soustraire du revenu que les coûts directs à la production. Ce calcul n’inclut pas l’administration, les frais de vente et les frais fixes. Lorsque l’on enlève ces dépenses à la marge brute, cela nous donne le bénéfice d’exploitation. Une fois tous les autres frais et les impôts payés, on parlera de marge bénéficiaire nette.

En résumé:

Marge de profit brute = ((revenu de la vente – coûts directs de la vente) / revenu de la vente ) x 100%

Bénéfice d’exploitation = ((marge brute – frais fixes, de vente et d’administration) / marge brute) x 100%

Marge bénéficiaire nette = ((bénéfice d’exploitation – autres frais et impôts) / revenu de la vente ) x 100%

À quoi sert la marge de profit brute?

Comme il n’est pas toujours évident d’allouer sa part des frais fixes et des frais d’administration à chaque produit vendu, le bénéfice d’exploitation et la marge bénéficiaire nette sont plus utiles pour avoir une vue d’ensemble de la rentabilité de l’entreprise. En contrepartie, la marge bénéficiaire brute vous donne l’occasion de préciser vos tactiques quotidiennes.

Vous pouvez d’abord vous comparer à vos compétiteurs. Les secteurs n’ont pas tous la même réalité quant à ce ratio. Par exemple, au Canada en 2020, les épiceries avaient une marge bénéficiaire brute moyenne de 24,5 % alors que celle du commerce du détail se situait à 35 % et celle de l’industrie de la construction à 42,6 %. Ces statistiques sont disponibles sur le site du gouvernement canadien.

Si votre marge est inférieure, c’est donc que vous êtes à la traîne de votre secteur. Par contre, si vous êtes en haut de la moyenne, cela vous donne des options pour accroître votre avantage, comme baisser vos prix pour prendre une plus grande part du marché ou vous faire découvrir auprès d’une nouvelle clientèle.

Une marge bénéficiaire confortable vous permet aussi d’amortir le choc d’une poussée des coûts des matières premières ou des salaires et de ne pas refiler immédiatement la facture au consommateur.

Enfin, vous pourrez identifier et vous concentrer sur les produits à forte marge tout en délaissant ceux qui, malgré vos efforts, ne vous rapportent pas.

Comment améliorer ses profits?

Vous aurez maintenant compris que de grappiller de nouveaux points de pourcentage sur cette marge est un des nerfs de la guerre. Il y a différentes stratégies que vous pouvez utiliser pour la faire croître.

1) Améliorer votre efficacité

Votre marge est peut-être plombée par des coûts directs trop élevés. Peut-être êtes-vous capable d’acheter vos matières premières en gros pour réduire leur prix ou encore vous procurer des équipements qui vous permettent de diminuer le poids des salaires. Vous souhaiterez aussi porter une attention particulière aux pertes et au gaspillage. Trouvez des moyens pour les éliminer au maximum.

2) Augmenter votre valeur aux yeux de vos client•es

De l’autre côté du spectre, vous pouvez aussi augmenter vos prix. Or, cela peut être risqué dans un marché compétitif. Vous pourriez, par contre, ajouter des fonctionnalités à votre produit ou service, utilisez des matériaux perçus comme plus luxueux, redessinez les lignes de votre marchandise pour la rendre plus attrayante et justifier cette hausse sans faire exploser vos frais de production.

En fin de compte, ce ratio tout simple qu’est la marge bénéficiaire brute peut vraiment vous aider à affiner vos stratégies d’affaires. Suivez ce chiffre de manière constante, vous pourrez ainsi voir venir les coups et profiter au maximum de certaines circonstances opportunes.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires