Trucs et conseils

L’affacturage : utiliser ses comptes clients comme outil de financement

Votre entreprise vient de remporter plusieurs gros contrats et est en forte croissance. Bonne nouvelle! Malheureusement, vous commencez à craindre que votre trésorerie ne vous ralentisse : l’injection de liquidités demandée couplée aux conditions de paiements de vos client•es pourraient vous empêcher de respecter vos engagements envers vos fournisseurs. Une solution pourrait être de trouver du financement grâce à vos compte-clients.

L’affacturage

L’affacturage est une façon d’obtenir tout de suite l’argent qui vous est dû. Vous vendez ou assurez votre compte-client dans un établissement financier qui vous paiera habituellement entre 80 % et 90 % du montant de celle-ci. Lorsque la facture sera réglée, la firme déduira ses frais et vous remettra le reste.

De manière générale, on finance les compte-clients de deux manières. La première est que l’établissement prenne un pourcentage de la facture en frais d’administration. Le montant prêter sera considéré comme une marge de crédit, avec un intérêt un peu plus élevé, jusqu’à ce que la facture soit acquittée.

L’autre méthode est que l’établissement financier se paie grâce à un taux mensuel fixe sur votre facture. Le montant est calculé en fonction du nombre de jours entre le déboursé et le paiement de la facture par votre client.

En général, le coût pour recourir à ce type d’outil de financement oscille entre 1 % et 3 % de la facture, mais plusieurs facteurs peuvent influencer le montant final. Assurez-vous de bien comprendre toutes les ramifications de votre entente.

Les avantages et les désavantages de l’affacturage

Les avantages de l’affacturage

Il y a de nombreux avantages à se prévaloir de ce genre de financement.

  1. Une fois que votre dossier est ouvert, vous obtenez votre argent rapidement, habituellement en moins de 48 heures.
  2. Cela permet de payer ses fournisseurs sans délai, voire de profiter d’un escompte pour règlement accéléré.
  3. Cela permet d’offrir à certains clients ciblés de meilleures conditions de paiements ce qui peut faciliter les ventes.
  4. Cela vous autorise à accepter de gros contrats qui vous demandent des investissements que vos liquidités et votre marge de crédit ne peuvent combler seuls.
  5. Cela n’affecte pas vos ratios puisque l’affacturage n’est pas considéré comme une dette et, conséquemment, n’a pas d’impact négatif la structure financière de l’entreprise.
  6. Vous gérerez mieux les risques liés aux devises étrangères. Le cours d’une devise peut changer de manière importante entre l’envoi de votre facture et le paiement, 90 jours plus tard. En ayant votre argent rapidement, vous minimisez ce risque.

Les désavantages de l’affacturage

Mis à part le coût plus élevé de cette pratique, l’autre principal désavantage est la perception négative qu’elle peut entraîner. Vos client•es apprenant qu’ils•elle doivent payer leur facture à une entreprise tierce pourraient croire que vous éprouvez des difficultés financières. Une façon simple de contrer ce phénomène est d’être transparent et d’expliquer pourquoi vous faites affaire avec une telle firme.

Critères et contexte

Vu que cet outil de financement coûte généralement plus cher que d’autres, on le recommande surtout pour les entreprises qui sont en phase de croissance, qui ont des cycles saisonniers ou qui sont en démarrage. Pour ces dernières, il peut être difficile de se faire financer par les banques lorsqu’on n’a pas de bilan de fin d’année, plusieurs actifs ou un chiffre d’affaires établi. L’affacturage peut s’avérer une bonne solution. 

Le grand critère pour recourir à ce service est d’avoir des compte-clients de qualité. Si vous faites affaire avec de grandes sociétés solvables à la réputation solide, vous aurez plus facilement accès à ce type d’outil que si vos clients sont des compagnies en démarrage n’ayant pas de feuille de route. Aussi, si certaines firmes acceptent des compte-clients relativement modestes, on pratique habituellement l’affacturage sur des montants relativement importants.

Utilisez les compte-clients pour obtenir du financement devrait être une solution temporaire, mais cela demeure un outil utile qui vous permet de croître et d’éviter les chocs sur votre trésorerie. Si vous pensez que c’est un levier qui peut s’avérer commode pour vous, entrez en contact avec votre banque ou une firme d’affacturage afin de connaître leurs termes avant d’en avoir réellement besoin.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Rejoignez notre communauté sans frais pour en avoir plus

Accès aux parcours d'apprentissage

Filtrez le contenu et marquez vos favoris

Accès à des guides d'aide et conseils

Continuez votre lecture

Merci à nos partenaires